Jean-Pierre Pernaut vu comme une « tête de mule » : Il se justifie !

Déjà trente belles années que Jean-Pierre Pernaut est aux commandes du journal télévisé de 13h de TF1. Fort de son expérience, le journaliste de 67 ans sait ce qu’il veut pour son émission et n’hésite pas à le faire savoir à ses collègues.

Pour preuve, Jacques Rieg-Boivin (correspondant à Strasbourg) a révélé à nos confrères de Télé Loisirs qu’il arrivait parfois à Jean-Pierre Pernaut de « piquer des colères« . « D’ailleurs, je me suis déjà engueulé avec lui« , a-t-il précisé. De son côté, la rédactrice en chef Anne de Coudenhove a admis que le papa d’Olivier était une « tête de mule« . Des déclarations qui n’ont nullement froissé le principal intéressé.

Concernant ses grosses colères, Jean-Pierre Pernaut a admis que le stress y était pour beaucoup : « J’a toujours envie que le journal soit parfait (…). Et de temps en temps, sans doute parce que je m’y prends mal, les choses ne marchent pas. Donc il va y avoir un coup de colère, qui généralement se termine au bistrot du coin. Il n’y a pas de colère froide et méchante.« 

Puis il a répondu à sa rédactrice en chef avec laquelle il collabore depuis 2002 : « Au travail ou dans la vie, je peux être un peu têtu. Mais je ne m’enferme jamais dans des certitudes. Je ne suis pas une tête de mule. Anne non plus, et il n’y a pas de prises de bec.« 

Tout va bien donc !

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here